Sommaire

Depuis les années 1960 la consommation finale des ménages a triplé, atteignant près de 18 000 euros par habitant en 2019. Cette dernière, impactée par la crise de la Covid19, a fléchi 17 000 euros par habitant en 2020. Si l’ensemble des postes de dépenses a augmenté, la répartition du budget des ménages a nettement évolué, sous l’effet de l’évolution des modes de vie et de consommation.

En bref

Évolution des dépenses de consommation des ménages

La dépense de consommation des ménages recouvre le budget consacré par les ménages à l’acquisition de biens et services utilisés pour la satisfaction directe de leurs besoins. L’analyse de l’évolution du montant de ces dépenses et de leur répartition offre un aperçu de l’évolution des modes de vie et de consommation des Français, au cours des dernières décennies.

L’alimentation, premier poste de dépenses de consommation finale des ménages en 1960 est, depuis les années 1980, précédé par le logement, y compris les charges incompressibles (ex : fourniture d’énergie…), qui représente plus du quart des dépenses de consommation finale des ménages en 2020.

Les communications représentent encore une faible part des dépenses de consommation des ménages (3 %). Cependant, il s’agit de la catégorie ayant connu la plus forte progression sur la période récente (+ 709 % entre 1990 et 2020), suivant l’essor des technologies de l’information et de la communication (TIC) et notamment l’apparition de la téléphonie mobile et d’internet.

Évolution des dépenses de consommation des ménages Champ  : France Source : Insee, comptes nationaux base 2014
Les données Télécharger les données de la figure 3357 (Comma Separated Values, 1.2 ko) Télécharger l'image de la figure 3357 (svg, 105 ko)
Figure 3357

Évolution des dépenses de consommation des ménages

Le graphe montre comment ont évolué les dépenses de consommation des Français entre 1960 et 2020. Ces dépenses sont réparties entre les catégories suivantes : alimentation, logement, transports, communications, loisirs, santé, éducation, meubles et articles de ménage, biens et services divers. En 1960, l’alimentation était le premier poste de dépenses de consommation finale des ménages. Depuis les années 1980, le logement (y compris eau, gaz, électricité…) est passé en première position. Après ces deux postes dépenses, on trouve en 2020 le poste « loisirs, culture, restaurants et hôtels », puis les transports et les biens et services et divers. Le poste « communications » a connu la plus forte progression.

Ressources

  • Les indispensables

    Modes de vie et pratiques environnementales des Français

    Depuis la création d’un ministère chargé de cette question au début des années 1970, la protection de l’environnement s’est progressivement imposée dans l’espace public. Partant de ce constat, plusieurs questions se posent : dans quelle mesure la société française a-t-elle changé son rapport à l’environnement ? Comment cela s’est-il traduit concrètement ? La préoccupation des Français à l’égard de l’environnement influe-t-elle sur leurs actes quotidiens ?

    Visualiser Modes de vie et pratiques environnementales des Français

  • Les indispensables

    Ménages & Environnement - Les chiffres clés - Édition 2017

    Dans leurs activités quotidiennes, et par leurs habitudes de consommation, les ménages exercent des pressions sur l’environnement (émissions de gaz à effet de serre, de polluants atmosphériques, production de déchets, etc.).

    Visualiser Ménages & Environnement - Les chiffres clés - Édition 2017

Ouvrir l'horizon