Société Modes de vie, perception des enjeux environnementaux et des risques

Perception des enjeux par les citoyens

Alors que la question de l’environnement occupe une place inédite dans la société française contemporaine, la relation que les citoyens entretiennent avec cet enjeu reste encore paradoxale. Inquiets face aux effets du changement climatique, les Français peinent à faire évoluer suffisamment leurs modes de vie pour réduire l’impact de ceux-ci sur l’environnement. Alors que les experts les alertent sur l’urgence écologique, de nombreux freins continuent de ralentir le changement des pratiques individuelles. A partir d’un ensemble d’indicateurs quantitatifs, quels progrès et quelles difficultés caractérisent la prise en considération de l’environnement par la société française ?

En bref

Au gré des événements et de la médiatisation de certaines controverses, le rapport de la société française à l’environnement a beaucoup évolué au cours des trente dernières années. Encore abstraite il y a quelques années, la question du changement climatique est devenue un sujet de préoccupation majeur pour les citoyens. Parallèlement à cet enjeu global, des inquiétudes plus locales s’expriment également en lien avec la pollution de l’air ou les risques naturels. Cependant, les indicateurs quantitatifs de suivi ne montrent pas d’évolution suffisante de la sensibilité environnementale des Français au cours des dix dernières années.

Jugeant majoritairement qu’il appartient en priorité aux pouvoirs publics d’agir pour protéger l’environnement, les citoyens restent assez peu enclins à agir à leur échelle. De plus, un certain nombre de Français estiment qu’ils ne disposent pas des informations nécessaires ou qu’ils ne sont pas en capacité d’adopter des modes de vie plus respectueux de l’environnement.

En progression continue depuis dix ans, la consommation de produits bio est le signal le plus encourageant en matière de pratiques environnementales. A l’inverse, d’autres habitudes peinent à changer du fait de la persistance d’importants freins au changement. C’est notamment le cas en matière de mobilité quotidienne : toujours attachés à leur voiture, les Français jugent que réduire l’utilisation de leur véhicule personnel est la pratique environnementale la plus difficile à mettre en œuvre. De même, seul un tiers d’entre eux pense qu’il sera plus facile de se passer de sa voiture à l’avenir.

En savoir plus

Pratiques environnementales des Français

Depuis les années 1990, le ministère en charge de l’Environnement mène de manière régulière des enquêtes quantitatives pour connaître les actions individuelles que les Français privilégient afin de protéger l’environnement. En suivant la prise en considération de l’environnement dans la vie quotidienne des ménages, ces enquêtes permettent de saisir les progrès et les points de blocage en la matière. Qu’il s’agisse de trier ses déchets, de faire des économies d’énergie, de changer ses modes de déplacement ou de consommation, ces formes d’implication individuelle reflètent l’appropriation des problèmes environnementaux par les Français. Elles montrent également le chemin qu’il reste à parcourir pour mobiliser largement la société au service de la protection de l’environnement.

Alors que les ménages français possèdent près de 40 millions de vélos, seules 500 000 personnes y ont effectivement recours pour effectuer leur trajet domicile-travail. Jugeant que réduire l’utilisation de leur véhicule personnel est la pratique environnementale la plus difficile à mettre en œuvre, les Français restent fortement attachés à leur voiture et hésitent encore à lui préférer l’usage de la bicyclette. En dépit des incitations visant à favoriser la pratique du vélo, des réticences existent toujours : conscients de leur vulnérabilité sur la route, de nombreux Français attendent encore que le réseau cyclable se développe et permette de se déplacer en sécurité.

Pratiques environnementales des Français en 2019

Pour la onzième année consécutive, un tiers des enquêtés déclare que leur logement est insuffisamment isolé. Dans le même sens, la part des Français disposés à entreprendre des travaux visant à réduire la consommation d’énergie de leur logement reste stable.

Consulter Pratiques environnementales des Français en 2019

Les Français et le vélo

Possédant près de 40 millions de vélos, les ménages français sont bien équipés en la matière, même si plus d’un ménage sur trois n’en possède aucun. Par ailleurs, même si 500 000 personnes l’utilise pour effectuer leur trajet domicile-travail, cela reste relativement marginal comparé à l’usage de la voiture. En effet, même s’il se vend chaque année plus de vélos que de voitures, la pratique quotidienne de la bicyclette concerne moins de 5 % des personnes possédant un vélo. La dynamique observée sur le marché des vélos à assistance électrique (près d’un vélo acheté sur dix) pourrait toutefois contribuer à faire évoluer la situation.

Consulter Les Français et le vélo

Préoccupations environnementales

Afin de suivre l’appropriation citoyenne des enjeux environnementaux, des baromètres d’opinion permettent de quantifier le niveau de sensibilité environnementale des Français et d’observer l’évolution de leurs préoccupations et de leurs attentes. De manière générale, le changement climatique s’impose comme le principal sujet de préoccupation des Français. À l’échelle de leur lieu de vie, c’est la pollution de l’air qui suscite le plus les inquiétudes des enquêtés. Jugeant que c’est d’abord aux pouvoirs publics d’agir, ils restent relativement peu disposés à transformer leurs modes de vie pour protéger l’environnement. On remarque cependant que les 18-25 ans, qui ont entendu parler d’environnement depuis leur enfance, semblent avoir intégré les problématiques environnementales comme une évidence du monde moderne, à la différence des générations précédentes qui s’y sont confrontés (et en ont pris conscience) à l’âge adulte.

Opinions des Français sur l’environnement

Afin de suivre l’appropriation des enjeux environnementaux par les Français, le CGDD/SDES a développé des baromètres d’opinion. Ces dispositifs d’enquête permettent de quantifier leur niveau de sensibilité environnementale et d’observer l’évolution de leurs préoccupations et de leurs attentes.

Consulter Opinions des Français sur l’environnement

Ressources

  • Les indispensables

    Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

    Au delà du présent site internet, l’édition 2019 du rapport sur l’environnement est constituée d’un rapport de synthèse, publié le 24 octobre 2019, et de plusieurs focus thématiques dont la vocation est d’aborder des problématiques transversales, plébiscitées par les usagers.

    Visualiser Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

  • Liens utiles

    Service de la donnée et des études statistiques : Ménages et société

    Dans leurs activités quotidiennes et par leurs modes de consommation, les ménages exercent des pressions sur l’environnement (transport, alimentation, eau, énergie, etc.). Ces pressions, qui paraissent négligeables à l’échelle individuelle, génèrent collectivement de profondes répercussions sur l’environnement et les ressources naturelles.

    Consulter le site Service de la donnée et des études statistiques : Ménages et société - Nouvelle fenêtre

  • rapports et études

    Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

    Au delà du présent site internet, l’édition 2019 du rapport sur l’environnement est constituée d’un rapport de synthèse, publié le 24 octobre 2019, et de plusieurs focus thématiques dont la vocation est d’aborder des problématiques transversales, plébiscitées par les usagers.

    Visualiser Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

  • rapports et études

    Modes de vie et pratiques environnementales des Français

    Depuis la création d’un ministère chargé de cette question au début des années 1970, la protection de l’environnement s’est progressivement imposée dans l’espace public. Partant de ce constat, plusieurs questions se posent : dans quelle mesure la société française a-t-elle changé son rapport à l’environnement ? Comment cela s’est-il traduit concrètement ? La préoccupation des Français à l’égard de l’environnement influe-t-elle sur leurs actes quotidiens ?

    Visualiser Modes de vie et pratiques environnementales des Français

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ouvrir l'horizon