Risques Feux de forêts

Les feux de forêts

Le territoire français métropolitain et ultramarin est exposé à de nombreux phénomènes naturels susceptibles d’affecter l’intégrité des personnes et des biens et de perturber les activités économiques. Parmi ces aléas figurent les feux de forêts. Les impacts de ces risques sont susceptibles de s’amplifier sous l’effet du dérèglement climatique.

En bref

Depuis les années 1990, les surfaces incendiées ont diminué en moyenne de deux tiers. Sur la période 1985-2016, elles représentent environ 20 500 hectares (ha) par an.

Les régions méditerranéennes demeurent les plus sensibles aux feux de forêts, malgré une part en nette diminution : environ 50 % des surfaces totales brûlées de 2011 à 2014, contre 100 % de 1985 à 1992. Cette part s’accroit néanmoins en 2016 (75 %), en raison notamment de gros incendies dans les Bouches-du-Rhône (4 500 ha incendiés).

Les risques naturels majeurs en France

Deuxième pays d’Europe le plus concerné par les catastrophes naturelles, la France recense 180 évènements naturels dommageables survenus entre 1900 à 2017. Un peu plus de deux tiers d’entre eux correspondent à des évènements naturels très graves survenus depuis 1950.

Consulter Les risques naturels majeurs en France

En savoir plus

Le nombre d’incendies a fortement augmenté entre 1990 et 1997, avant de décroître à 3 600 feux par an en moyenne en 2016, grâce à la détection précoce, à l’amélioration du dispositif de lutte contre les incendies et à la prévention.

L’année 2003 fait cependant exception : 73 300 ha brûlés et 7 000 départs de feux en raison d’une météorologie exceptionnelle. La sécheresse conjuguée au phénomène de foudre est à l’origine de nombreux départs de feux simultanés. Pour autant, un feu de forêts sur deux est la conséquence d’une imprudence et pourrait être facilement évité.

Le changement climatique augure une hausse de la fréquence des feux de forêt, ainsi que de l’extension des zones exposées vers le nord et en altitude.

Les feux de forêt : un effet aggravant du changement climatique

En 2018, environ un cinquième des communes sont exposées au risque feu de forêt. Entre 1973 et 2018, 200 km2 ont été brûlés chaque année, essentiellement sur le pourtour méditerranéen. La France recense en outre 4 200 départs de feu en moyenne par an. Si jusqu’à présent les forêts du pourtour méditerranéen étaient plus particulièrement vulnérables aux feux de forêts, la moitié des forêts métropolitaines sera soumise au risque incendie élevé d’ici 2050, selon la mission interministérielle relative au changement climatique et à l’extension des zones sensibles aux feux de forêts.

Consulter Les feux de forêt : un effet aggravant du changement climatique

Ressources

  • Les indispensables

    Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

    Au delà du présent site internet, l’édition 2019 du rapport sur l’environnement est constituée d’un rapport de synthèse, publié le 24 octobre 2019, et de plusieurs focus thématiques dont la vocation est d’aborder des problématiques transversales, plébiscitées par les usagers.

    Visualiser Rapport sur l’état de l’environnement en France - Édition 2019

  • Liens utiles

    Géorisques

    Le site Géorisques, édité par le ministère du Développement durable et conçu par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), rassemble les informations géographiques sur les risques naturels et technologiques dans un portail national.

    Consulter le site Géorisques- Nouvelle fenêtre

  • Liens utiles

    Le risque de feux de forêts en France - Site Données et études statistiques

    L’Assemblée générale des Nations unies a déclaré 2011 « Année internationale des forêts » afin de sensibiliser les opinions sur l’importance de la gestion durable et de la conservation des forêts. Ce document exploite les données disponibles sur les feux de forêts en France.

    Consulter le site Le risque de feux de forêts en France - Site Données et études statistiques- Nouvelle fenêtre

Cet article vous a-t-il été utile ?

Ouvrir l'horizon