Revenir à l'article : L’extraction de matières minérales en France

Comment évoluent les prélèvements d’eau douce en France ?

Depuis le milieu des années 2000, le volume d’eau douce prélevée pour satisfaire les principaux usages de l’eau baisse que ce soit pour la production d’eau potable ou pour les usages industriels et le refroidissement des centrales électriques (i.e. en dehors du turbinage des barrages hydroélectriques). En 2015, il s’élève à 33 milliards de m3 pour la France métropolitaine

Depuis le milieu des années 2000, le volume d’eau douce prélevée pour satisfaire les principaux usages de l’eau baisse que ce soit pour la production d’eau potable ou pour les usages industriels et le refroidissement des centrales électriques (i.e. en dehors du turbinage des barrages hydroélectriques). En 2015, il s’élève à 33 milliards de m3 pour la France métropolitaine.

Un article dédié à ce sujet est disponible dans la rubrique Ressources naturelles.

Voir Les prélèvements d’eau douce par usages et par ressources.