Revenir au plan du site

« La ressource en eau renouvelable en France métropolitaine »

Infographie traitant de la ressource en eau renouvelable en France métropolitaine
La ressource en eau renouvelable en France métropolitaine
Télécharger l'image de la figure 3201 (svg, 199.2 ko)
Figure 3201

La ressource en eau renouvelable en France métropolitaine

La ressource en eau renouvelable, c’est la totalité de l’eau douce qui entre sur un territoire par le cycle naturel de l’eau : les cours d’eau et les précipitations qui ne retournent pas à l’atmosphère.

Tous les indicateurs de cette infographie sont exprimés et basés sur les moyennes annuelles sur la période 1990-2018.

Moins de la moitié des eaux de pluie deviennent une ressource en eau renouvelable.
La pluviométrie annuelle est de 930 millimètres. En enlevant l’évapotranspiration, la ressource en eau renouvelable disponible est de 380 millimètres et se compose de 94 % d’eau de pluie et de 6 % provenant des cours d’eau entrant sur le territoire.

Entre les périodes 1990-2001 et 2002-2018, la ressource en eau renouvelable a diminuée de 14 % (la moyenne annuelle passant de 229 milliards à 197 milliards de mètres-cube).

Sur 49 % du territoire, il pleut moins en automne (période de réalimentation des nappes d’eau souterraine).

Entre 1959 et 2018, l’évapotranspiration a augmenté à toutes les saisons sur :

  • 56 % du territoire en automne ;
  • 76 % du territoire en hiver ;
  • 100 % du territoire au printemps ;
  • 29 % du territoire en été.

Plus de 30 % du territoire est touché chaque année par des restrictions d’usages de l’eau entre 2017 et 2020.